mardi 30 juin 2015

La Reprise de la semaine

Régulièrement,en fonction de ce qui nous arrive et de nos disponibilités, nous vous présentons une donnée de contrôle ou reprise de bague récente qui sort de l'ordinaire. Il peut s'agir d'une espèce pour laquelle nous n'avons que peu d'informations, d'un déplacement inhabituel ou remarquable, d'une longévité élevée etc

Une Lusciniole française en Belgique 


Photo : Pierre Fiquet

La Lusciniole à moustaches Acrocephalus melanopogon est, en France, une espèce cantonnée aux zones humides méditerranéennes. Les contrôles à grande distance connus concernent d'une part certains oiseaux français allant hiverner sur la côte espagnole et d'autre part des oiseaux d'Europe centrale (quelques échanges avec la Hongrie et la Slovénie) venant passer la mauvaise saison en France ou plus Sud. Voir carte ci-dessous :

Synthèse cartographique des contrôles/reprises de lusciniole d'après la base du CRBPO 
lignes rouges : individus bagués à l'étranger
lignes vertes : individus bagués en France


La capture réalisée à Pepingen en Belgique le 06/06/2015 d'une Lusciniole baguée le 27/10/2014 à la réserve naturelle de l'étang du Bagnas, Agde (34) constitue ainsi le contrôle le plus septentrional pour cette espèce. A noter qu'il existe aussi dans notre pays quelques captures en dehors de l'aire de répartition habituelle : vallée du Rhône jusqu’en Haute-Savoie et vallée de la Durance mais aussi Morbihan, Creuse et Yonne (une seule donnée pour chacun de ces trois départements) !

mardi 23 juin 2015

La reprise de la semaine

Régulièrement,en fonction de ce qui nous arrive et de nos disponibilités, nous vous présentons une donnée de contrôle ou reprise de bague récente qui sort de l'ordinaire. Il peut s'agir d'une espèce pour laquelle nous n'avons que peu d'informations, d'un déplacement inhabituel ou remarquable, d'une longévité élevée etc

Contrôles de Faucon kobez en France

Cette semaine, la reprise est un contrôle !
Le printemps 2015 aura été marqué par un afflux important de Faucons kobez (Falco vespertinus) en France avec localement jusqu'à plusieurs centaines d'oiseaux en migration active et des stationnements tardifs d'immatures. Cet afflux aura également permis d'apporter les premières preuves récentes de l'origine des Kobez transitant par notre pays, situé en marge de la principale voie de migration utilisée par l'espèce au printemps.

Il s'agit de deux individus immatures (2 ème année civile), bagués poussins l'année dernière en Hongrie, dont la bague couleur a pu être photographiée et le code lue, photos des oiseaux ci dessous :

Femelle présente le 25 mai 2015 à Monteux (84), photos Dominique Cavey 

Mâle présent du 16 au 18 juin 2015 à Flavignac (87), photos Christophe Mercier

La précédente reprise hongroise de ce faucon en France concernait un immature mort le 05/05/1954 à Bastia (2B) !

mardi 16 juin 2015

Zones de mue et d'hivernage de la Rousserolle verderolle Acrocephalus palustris


Un article paru récemment dans la revue Acta Ornithologica fait le point sur les zones de mue et d'hivernage de la Rousserolle verderolle Acrocaphalus palustris, à partir de données de contrôles d'oiseaux bagués et de dosage d'isotopes stables dans les plumes. Certains bagueurs français se souviennent avoir été sollicités pour prélever une plume sur quelques rousserolles nichant sur leur station STOC, et bien ces plumes font partie de ces analyses. Un grand merci à eux !

Les auteurs ont analysé les isotopes stables de carbone et d'azote sur des plumes prélevées en Europe et en Afrique afin de déterminer quelles sont les habitats sélectionnés en dehors de la période de reproduction, pour tenter de localiser les aires d'hivernages des différentes populations nicheuses.
Ils ont notamment démontré l'existence d'une zone de halte automnale assez restreinte
autour des hauts plateaux éthiopiens.

Vous pouvez cliquez sur le lien ci dessous pour accéder à l'article complet sous format pdf :



jeudi 11 juin 2015

La reprise de la semaine

Régulièrement,en fonction de ce qui nous arrive et de nos disponibilités, nous vous présentons une donnée de contrôle ou reprise de bague récente qui sort de l'ordinaire. Il peut s'agir d'une espèce pour laquelle nous n'avons que peu d'informations, d'un déplacement inhabituel ou remarquable, d'une longévité élevée etc

Nouveau contrôle printanier de Phragmite aquatique


Les observations comme les captures de Phragmites aquatiques transitant par la France lors de la migration pré-nuptiale sont peu fréquentes (18 captures entre 1970 et 2011 mais une trentaine au cours d'une étude menée au printemps 2012 dans le Languedoc-Roussillon) et les sites de haltes mal connus même si l'on sait que l'espèce utilise annuellement les zones humides du pourtour méditerranéen. Les opérations de captures printanières visant cet oiseau ont été abandonnées en raison des dérangements occasionnés aux autres espèces nichant dans les mêmes habitats. La méthode de détection privilégier à cette période est l'écoute des chanteurs en halte qui peuvent s’avérer loquaces pendant une courte période à l'aube.

Phragmite aquatique adulte dans les boucles de la Marne (77), Août 2014
Photo :Maxime Zucca

Le printemps 2015 fournit cependant une donnée de contrôle : un individu portant une bague couleur dont le code alphanumérique a pu être lu, observé le 20/04 à Corneilla del Vercol (66) !
Il s'agissait d'un mâle adulte capturé en juin 2014 sur son site de reproduction polonais.

Les contrôles en migration pré-nuptiale dans les autres pays restent également très rares. A noter donc pour cette saison le contrôle d'un oiseau porteur d'une bague française le 24/04 en République tchèque,  capturé juvénile le 05/08/2013 à Frossay (44). La précédente reprise française de cette fauvette en République Tchèque concernait un phragmite découvert mort le 17/04/2010 et bagué mâle adulte en 08/2009 dans l'estuaire de la Seine (76).